Le petit monde de Puce

Mon oasis de sérénité

Archive pour la catégorie 'Poemes'


Rendu au milieu de ta vie

9 juillet, 2007
Poemes | Pas de réponses »

Rendu au milieu de ta vie,
Tu as cherché à savoir «À quoi ça sert la vie?»
Tu as cherché dans les sports et les voyages,
Tu as cherché dans la politique et les performances,
Tu as cherché dans les religions et les livres,
Tu as cherché dans le travail acharné et le luxe,
Tu as cherché de toutes les façons,
Tu as même cherché des façons de chercher.
Un beau jour, tu as trouvé sans chercher.
Tu avais cherché trop loin, à l’extérieur, dans les autres.
Tu avais cherché l’impossible pour t’apercevoir qu’il n’y avait rien à trouver.
On le possède tous à l’intérieur de nous.
Maintenant que tu sais que la vie est faite de petits et de grands moments présents.
Maintenant que tu sais qu’il faut se détacher pour aimer plus fort.
Maintenant que tu sais que le passé ne t’apporte rien.
Maintenant que tu sais que le futur te fais parfois souffrir d’angoisse et d’insécurité.
Maintenant que tu sais qu’on n’a pas besoin de voyager dans l’astral pour être heureux sur cette terre.
Maintenant que tu sais que la bonté et la simplicité sont essentielles et que pour rendre les autres heureux tu dois l’être d’abord.
Maintenant que tu sais qu’on peut aider les autres surtout par l’exemple et le rayonnement.
Maintenant que tu sais que l’acceptation est un gage de bonheur et que la nature est mon meilleur «Maître».
Maintenant que je sais: la réponse vient du même endroit que la question.
Maintenant que tu sais que tu vis,
Alors maintenant tu vis tout simplement.

Apprendre à s’aimer

9 juillet, 2007
Poemes | Pas de réponses »

Apprendre à s’aimer
Sais-tu que la personne la plus importante, c’est toi ?
Sais-tu que tu n’es responsable que de toi?
Aime-toi donc suffisamment
Pour ne prendre en charge que ta vie
C’est déjà si compliqué.
Aimer les autres suffisamment
Pour les laisser en faire autant.
Car vois-tu, tu ne dois la fidélité
Qu’à tes idées (à toi-même).
Tu possèdes tant de qualités
Pourquoi t’oublier?
Pourquoi te nier?
Pourquoi ne pas t’aimer?
Suis ton chemin, poursuis ta route
Arrête-toi de temps en temps
Regarde autour de toi
Il se trouvera toujours
Quelqu’un ou quelque chose
Qui te guidera.
Va au-delà de tes peurs
C’est souvent là que se trouve le bonheur
Vis l’amitié, l’amour
Avec intensité et sincérité.
Prends le temps de te connaître,
Prends le temps de t’apprécier,
Prends le temps de t’aimer,
Et ne laisse surtout passer
Aucune occasion de cheminer.

Aimer

1 juillet, 2007
Poemes | 1 réponse »

Aimer lamour nest pas facile
cest un point sensible
un sentiment invisible
une chose a dire difficile
un mot impossible a traduire
un mot impossible a detruire
un mot magiquequi laisse
tout le monde septique
coment te le dire
sans heurter ta sensibilite
sans risquer de tout gacher
sans qu’un jour tu finnisse par me maudire

Faire Confiance

1 juillet, 2007
Poemes | Pas de réponses »


Si tu as envie de pleurer
Si tu as envie de parler
Si tu as envie d’être écouté
Et que tu crois avoir personne pour te confier.

N’oublie jamais qu’il y a un ÊTRE supérieur
À qui tu peux ouvrir ton coeur
Un ÊTRE juste et sans rancoeur
Un ÊTRE qui ne désire que ton bonheur.

Un ÊTRE capable de comprendre tes souffrances
Un ÊTRE en qui tu peux totalement faire confiance
Un ÊTRE à qui tu peux partager ton sentiment d’impuissance
Un ÊTRE pouvant alléger ta conscience.

Un ÊTRE que j’appelle Dieu
Mais que tu peux appeler comme tu le veux
Un ÊTRE qui à mes yeux
Est l’ÊTRE le plus merveilleux.

Ce Dieu qui fait parti de nous
Ce Dieu qui est partout
Ce Dieu capable de tout
Ce Dieu toujours présent au rendez-vous.

Il suffit de faire appel à lui
Lui faire part de nos soucis
Lui demander l’aide et l’appui
Pour bien cheminer dans la vie.

Lui demander de nous éclairer en profondeur
Lui demander d’enlever nos peurs
De nous donner la paix intérieur
Lui demander de nous rendre toujours meilleur.

La bande de axou |
estelle47 |
zhaby2toi.unblog.fr |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | virtualgraphia
| Watit'.lamine
| Jean-Luc Boucabeille